Des mercis, des bisous et... des chouquettes

Publié le par Nadège

Des mercis, des bisous et... des chouquettes

Quel bonheur ! Quel plaisir !

J’ai ouvert ce blog hier et j’ai déjà eu un certain nombre de visites !

Alors oui, des bisous et des mercis à tous ceux et à toutes celles qui sont venus jeter un petit coup d’œil, qui ont laissé un commentaire, un message ! Ca m’encourage à continuer !

Je dois vous avouer que je voulais mettre une première recette avec des photos de chacune des étapes de cette dernière. Mais pour ça, il aurait fallu attendre mercredi ! Et toutes ces visites ça m’a donné envie d’en mettre une très vite.

Oui, c’est bien beau tout ça, mais il fallait choisir LA première recette. Alors oui, c’est la première et j’espère qu’il y en aura d’autres… mais c’est LA première ! Il faut bien commencer.

J’ai hésité, cherché, ouvert mon cahier de recettes et j’ai trouvé !

LA première recette ce sera celle de mes enfants, celle qu’ils réclament quand je leur demande « je fais quoi pour le goûter ? », celle des chouquettes !

Quand j’ai commencé à faire de la pâtisserie, je pensais que c’était très compliqué de faire des chouquettes, et bien pas du tout !

Assez parlé, c’est parti pour la recette :

Ingrédients : pour une vingtaine de chouquettes (suivant la taille)

- 125 ml d’eau

- 60 g de sucre

- 1 cuillère à soupe de sucre

- 75 g de farine

- 4 œufs

- Du sucre perlé

Préchauffez votre four à 220°C.

Mélangez le beurre, l’eau et le sucre dans une casserole et portez à ébullition.

Ajoutez la farine en une seule fois et mélangez (oui, je sais, c’est un peu sport !) jusqu’à ce que le mélange ne colle plus aux parois de la casserole.

Transférez la pâte obtenue dans un autre récipient et ajoutez 3 œufs un à un. Pour ma part, j’utilise mon robot pâtissier (celui avec un K, je vous en parlerai un jour) avec la feuille pour mélanger longtemps et doucement. Si vous n’avez pas de robot vous pouvez aussi le faire à la main (oui, je sais, c’est encore du sport !)

Quand la pâte est lisse et brillante vous pouvez la disposer dans une poche à douille.

A cette étape, j’en connais (si si !) qui vont se dire qu’elles n’ont pas de poche à douille ! Il suffit d’utiliser deux cuillères à soupe et de faire des petits tas sur des plaques de cuisson préalablement recouvertes de papier sulfurisé.

Griffez doucement les tas avec une fourchette. Cette étape n’est pas obligatoire mais je trouve qu’elle permet aux chouquettes de mieux gonfler.

Badigeonnez-les du jaune du quatrième œuf (que je mélange avec un peu d’eau pour éviter d’étouffer la pâte) et parsemez de sucre perlé.

Enfournez pour 20 minutes et dégustez encore chaudes.

Alors, ça à l’air compliqué ?

En tous cas, c’est délicieux !

Des mercis, des bisous et... des chouquettes

Publié dans Recettes sucrées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine 08/04/2014 19:04

maintenant que ma mangeuse de chouquettes est partie, je vais apprendre à les faire ......
Merci Nadège

Nadege 08/04/2014 19:18

Il ne te reste plus qu'à t'entraîner pour lui en faire quand tu la verras!
Pas trop dur ce départ, j'espère.
Biz,

BUVRY Brigitte 08/04/2014 17:35

Ca a l'air simple à lire mais à faire. Bon je me lance ce week end. Bisous ma nièce et merci pour cette merveilleuse idée. C'est dans les gènes la patisserie (lol)
Brigitte

Nadege 08/04/2014 19:15

Merci tata! J'espère juste qu'il n'y a que la pâtisserie dans les gènes! ;-)
Tu me diras ce que ça a donné..
Bisous,